Après la récente limousine EQS, Mercedes présente le quatrième rejeton de la famille EQ avec l’EQB, itération « 0 émission » du GLB qui conserve sa vocation familiale et ses 7 places. Le SUV compact à l’étoile en version électrique sera commercialisé en Europe d’ici fin 2021. Le Mercedes EQB « européen » proposera différents niveaux de puissance, pouvant dépasser 200 kW et une autonomie supérieure à 400 km selon la norme WLTP.

La force du choix

Outre ses compétences familiales et les fameuses 7 places conservées, l’EQB se caractérisera par une offre variée, laissant au client le choix entre 2 et 4 roues motrices et plusieurs puissances. La capacité utile des batteries sera de 66,5 kWh, de quoi assurer un rayon d’action de 419 km selon la norme WLTP, pour une consommation de 19,2 kWh/100 km.

La recharge du pack de batteries pourra se faire jusqu’à une capacité de 11 kW en courant alternatif (AC), sur une borne domestique ou publique. Mais la recharge rapide sera également possible jusqu’à 100 kW en courant continu (DC), en fonction de l’état de charge et de la température des batteries. En puissance de recharge maximale, il suffirait de 30 minutes pour passer de 10 à 80 %. La version européenne disposera d’un connecteur combiné CCS adapté à la recharge AC et DC.

En Europe, le client aura accès à plus de 200.000 bornes de recharge publiques via Mercedes Me Charge et pourra faire le plein d’électricité la conscience écologique tranquille puisque Mercedes garantit en compensation ultérieure la production d’une quantité équivalente d’électricité verte si la borne utilisée ne fait pas à appel à de l’électricité « durable ».

Qualités préservées

Si la Mercedes EQB est une GLB qui fait fi de ses motorisations thermiques, elle conserve ses qualités intrinsèques de SUV familial compact et proposera donc toujours 7 places avec les deux strapontins en troisième rangée. Ces deux places supplémentaires restent cependant réservées à des passagers de moins de 1,65 m mais sont toujours adaptés au montage de sièges enfants.

Le coffre présente un volume utile de 1710 l au maximum, sièges rabattus, tandis qu’en option, la banquette du deuxième rang peut coulisser sur 140 mm et offre des dossiers réglables en inclinaison.

Style EQ

Sur le plan du style, l’allure générale reste bien celle du GLB, mais l’EQB se différencie par sa face « lissée » et marquée de la calandre pleine Black Panel, flanquée du logo Mercedes. On retrouve également le fameux bandeau lumineux s’étirant sur toute la largeur, tant à l’avant qu’à l’arrière caractéristique des modèles EQ, alors que les accents bleus sont de la partie dans les optiques. L’EQB se signale aussi par des jantes exclusives bicolores de 20 pouces.

À l’arrière, outre le bandeau lumineux intégrant les feux LED, l’emplacement de la plaque d’immatriculation est déplacé du hayon vers le bouclier. Enfin, le Mercedes EQB soigne son aérodynamique – Cx de 0,28 – grâce à une régulation de l’air de refroidissement entièrement fermée dans sa partie supérieure, des jupes avant et arrière aérodynamiques, un soubassement caréné dans sa quasi-totalité, des roues aérodynamiques spécialement optimisées et des déflecteurs de roue spécifiques à l’avant et l’arrière.

La Mercedes EQB sera produite en Hongrie dans l’usine de Kecskemét et arrivera donc dans les concessions dans la seconde moitié de 2021.