Association originale pour une solution de mobilité « du futur ». Rolls-Royce et Hyundai ont signé un protocole d’accord (MOU) pour développer une propulsion entièrement électrique avec technologie de la pile à combustible à l'Advanced Air Mobility (AAM – solution de mobilité aérienne). La cabine du véhicule volant électrique eVTOL à décollage et atterrissage verticaux a d’ailleurs été présentée au salon aéronautique de Farnborough où a eu lieu l’annonce de cet accord. Ce dernier tient en 5 points essentiels :

  • Collaboration au développement technologique et aux exigences des systèmes de puissance et de propulsion par Hyundai.
  • Collaboration à l'industrialisation des systèmes de puissance et de propulsion Rolls-Royce.
  • Développement de systèmes de propulsion électrique basés sur des piles à combustible à hydrogène comme source d'énergie pour les plateformes RAM de Hyundai.
  • Collaboration en vue de la commercialisation d'un système de propulsion électrique à pile à combustible commun pour le marché AAM au sens large.
  • Démonstration conjointe d'un avion électrique à pile à combustible d'ici 2025.

La cabine

Le prototype de cabine d’eVTOL présenté est construit en fibre de carbone forgée. Il préfigure un véhicule volant à 5 places avec des sièges « cocon ». Il reprend certains codes de l’automobile, notamment pour les sièges, les espaces de rangement et l’ambiance à bord avec effet de « luminothérapie ». Les matériaux de la cabine sont recyclés, recyclables ou issus de ressources dites « responsables ». Ainsi, on y trouve des thermoplastiques avancés recyclables renforcés de fibres de carbone, du cuir végétal durable, du tissu en plastique recyclé, des bois provenant de sources responsables et des matières premières excédentaires provenant du processus de fabrication des cellules d'avion.