69 ans après la première Mercedes SL, et dix ans après l’introduction de la précédente, la huitième génération de la Classe SL entre dans sa phase finale de tests. Le roadster doit notamment parcourir quelques kilomètres dans le froid glacial de la Suède enneigée pour tester le système de transmission intégrale 4Matic, disponible sur le SL pour la première fois. La nouvelle capote doit également résister aux températures glaciales et garder les occupants confortablement au chaud. Ensuite, la SL se rendra sur le Nürburgring pour peaufiner sa dynamique de conduite.

2+2

Cette génération de SL est entièrement développée par Mercedes-AMG et partage sa plateforme avec la (prochaine ?) AMG GT. Ceci devrait la rendre plus légère et plus dynamique que son prédécesseur. Néanmoins, l’accent est également mis sur le confort, puisque la SL devrait remplacer à la fois son prédécesseur direct et la Classe S Cabrio. La voiture retrouvera une configuration 2+2, comme c’était le cas auparavant. Mercedes parle également « d’un haut degré » de luxe et d’exclusivité.

Mercedes-AMG SL

800 ch ?

Cette philosophie se reflétera sûrement dans la palette de moteurs, où l’on devrait trouver principalement des six cylindres microhybrides et même un V8 hybride rechargeable. Tout comme la Classe S et l’AMG GT 4 portes, il devrait y avoir une « AMG 73 E Performance » avec pas moins de 800 chevaux, selon les rumeurs. Il s’agit de maintenir les émissions de CO2 à un faible niveau sur le papier tout en étant capable d’aller chercher plus de puissance. La présentation officielle de la Mercedes-AMG SL est prévue pour cette année.