Les petites électriques

La catégorie des voitures électriques de moins de 4,30 m fait la part belle aux modèles destinés à un environnement urbain et qui n’ont donc pas besoin de batteries imposantes. Leur autonomie est dès lors limitée à 250 km, voire moins, mais il existe des exceptions : l’un ou l’autre modèle revendique 100 à 150 km de rayon d’action supplémentaire. D’ailleurs, l’offre en matière de voitures électriques ne cesse de s’étoffer et de se diversifier. On retrouve essentiellement des versions électriques de citadines classiques et des petits SUV. Les modèles conçus spécifiquement pour la traction électrique sont nettement plus rares.

C’est la Honda e qui a été élue meilleure voiture de cette catégorie lors de nos Best Car Awards.

Les grandes électriques

Les plus grandes et les plus chères des voitures électriques visent une clientèle de gros rouleurs. Dans cette catégorie s’affrontent de puissant VE et certains constructeurs se sont engagés dans une lutte de prestige. Elles mesurent généralement plus de 4,30 m. Cela s’explique par leurs puissants moteurs qui imposent la présence de batteries de grande capacité pour garantir un rayon d’action décent. À ce niveau, les 400 à 500 km sont monnaie courante… Au sein de cette catégorie, l’offre comporte d’une part des crossovers et berlines relativement compacts, et d’autre part des berlines, coupés et SUV peu discrets et de grande taille, qui s’affrontent dans une lutte de prestige dont l’enjeu est le 0 à 100 km/h le plus rapide.

C’est la Polestar 2 qui a été élue meilleure voiture de cette catégorie lors de nos Best Car Award.