Le TCO ou prix de revient est articulé autour de ces trois types de postes.

  • Le prix et la valeur résiduelle

La valeur de la voiture équivaut à son prix d’achat. Mais l’investissement total doit également tenir compte du prix à la revente. Cette « valeur résiduelle » essentielle peut être volatile, et même parfois dérisoire en fin de vie. Il est utile d’estimer la valeur résiduelle de son véhicule pour anticiper le prochain achat.

  • La fiscalité

En Belgique, la fiscalité liée à l’automobile est du ressort des Régions. C’est à votre région que vous payez les taxes de circulation, mise en circulation et éventuel malus. Il faut évidemment en tenir compte dans le budget d’achat, mais également dans les frais annuels qu’engendrera la voiture. Il faut garder à l’esprit que la taxe annuelle de circulation peut varier d’année en année.

  • Les frais d’usage

La fiscalité s’immisce aussi dans les accises et TVA dues pour le carburant pétrolier. Mais cela fait partie des frais d’usage comme tous les consommables, les frais d’entretien et de réparation, les pneus, le liquide de lave-glace, les appoints d’huile éventuels, le carwash, les assurances, frais de parking et de garage, péages, amendes, etc. Pour les voitures électriques, il faut également calculer les frais de recharge à domicile et à l’extérieur. Vous ne devez pas négliger l’achat et l’installation de la Wallbox, le boîtier de charge « rapide » à domicile (à moins qu’elle ne soit offerte par le constructeur à l’achat du véhicule).